Actualités générales

Polys PACES du deuxième semestre

Chers PACES,

L’Amicale vous informe qu’à la rentrée seront disponibles les polycopiés du 2ème semestre :

  • UE3B Bases Physiques des Méthodes d’Exploration et Aspects Fonctionnels
  • UE6 Initiation à la Connaissance du Médicament
  • UE7 Sciences Humaines et Sociales : Sciences Humaines
  • UE7 Sciences Humaines et Sociales : Santé Publique
  • UE8MG Méiose et Gamétogénèse
  • UE8DC Morphologie Dentaire

Vous pourrez également récupérer les Annales et Corrigés du 2ème semestre :

  • Annales du Tronc Commun
  • Annales de chaque filière (Médecine, Dentaire, Pharmacie, Kinésithérapie, Maïeutique).

livres

 

Nous vous tiendrons informés
très prochainement
quant aux dates de sortie
des polycopiés et annales.

 

Roulement de tambour … Première édition nationale du Flashback !

logo anemf.jpg

Toutes les 6 semaines, l’ANEMF organise un congrès qui rassemble des étudiants en médecine venus des quatre coins de la France pour représenter les étudiants de leur ville.

C’est ainsi que l’AAEMS envoie régulièrement ses deux administrateurs de l’ANEMF aux conseils d’administration où les prises de position de l’association nationale sont votées. Les sujets débattus sont multiples : études médicales, perspectives professionnelles, santé publique, échanges internationaux, etc… et ces congrès permettent de coordonner le travail des élus étudiants locaux au sein du réseau national. Comme cela te concerne directement, toi carabin strasbourgeois, l’AAEMS met à ta disposition un nouveau moyen d’information pour savoir tout sur tout de ce qui se passe en congrès : le flashback !

Ce magazine de vulgarisation post-congrès de l’ANEMF est un projet à l’initiative du VP ANEMF de Marseille. Mais pour son 4ème numéro, il prend un nouvel essor. En effet, il est désormais élaboré par un comité de rédaction rassemblant des étudiants de tout l’hexagone, puis diffusé dans chaque ville pour informer au mieux les étudiants.

C’est ainsi que nous sommes heureux de te présenter…

LE FLASHBACK n°4

Les administrateurs de Strasbourg :
Yves-Jean ZHU et Guillaume DANNHOFF

Merci Monsieur Vicente

merci

Cette semaine, Monsieur Vicente le chef des services administratifs
de la Faculté de Médecine de Strasbourg, a annoncé son départ à la retraite.

Nous le remercions grandement
pour tout ce qu’il a fait pour les étudiants ainsi que pour L’AAEMS,
et lui souhaitons nos meilleurs vœux pour sa retraite amplement méritée.

Dernières news concernant les ECNi

83e4c1_dd7ba368b26044c482aed62bf72a447d

  • wikiSIDES

Lors du colloque « En route vers les ECNi » s’étant déroulé à Strasbourg en juillet 2015, le président du CS (Conseil Scientifique, rédigeant les sujets des ECNi) a annoncé qu’une liste de référentiels sera publiée sur le site du CNG en octobre au plus tard. Cette liste serait opposable et regrouperait les référentiels et leurs années d’édition, d’où seront tirées les questions des sujets d’examen des ECNi.

Après beaucoup retard et plusieurs relances de la part de l’ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France), le CS s’est rendu compte de la difficulté technique de sa promesse, qu’il ne peut finalement donc pas tenir…

Par contre, des référentiels pouvant servir de base aux questions du concours national sont mis progressivement sur wikiSIDES (et non sur le site du CNG) depuis le mois de décembre. Mais ces données sur le wikiSIDES ne seront pas opposables.

  • Pré-tests ECNi

Suite à l’échec des épreuves blanches de décembre, le CNG va organiser un pré-test purement technique courant janvier/février (date indéfinie pour l’instant) pendant une demi-journée ou une journée, dans le but de minimiser les risques de récidives des problèmes techniques lors de la deuxième session d’épreuves blanches en mars et, in fine, de récidives lors des vraies ECNi en juin. Pour l’instant, ce pré-test n’aurait pas une visée pédagogique mais serait plutôt un test technique, le but principal étant de réunir 8200 connexions afin de simuler les conditions réelles d’examen.

Suite à la demande de plusieurs D4 de plusieurs villes, l’ANEMF a la possibilité de demander à ce que le pré-test soit fait par des promotions inférieures et non pas par la promotion des D4. Des sondages ont été lancés dans les différentes villes pour relever l’avis de tout les D4 afin d’être représentatif des étudiants si l’ANEMF portait ce genre de demande. Concernant Strasbourg, la réponse des D4 a été la suivante : ils souhaiteraient que ce pré-test soit effectué par les promotions inférieures, avec 18% d’étudiants qui aimeraient tout de même avoir la possibilité de participer au pré-test en plus des promotions inférieures. Beaucoup d’autres villes partagent le même résultat. Cependant, d’autres villes ont aussi des résultats différents, avec notamment des étudiants de D4 qui aimeraient participer à ce pré-test, d’une part afin de repérer les petits « détails techniques » qu’ils sont les plus à même de détecter, et d’autre part aussi par une volonté de participer au bon fonctionnement de la plateforme qui leur servira de plateforme d’examen en juin.

Des discussions sont en cours afin de savoir s’il est possible d’intégrer des « vrais » sujets qui permettraient à ces pré-tests d’avoir également un rôle pédagogique.

Je vous tiendrai au courant de ces pré-tests lorsque que j’aurai plus d’infos.

  • Calendrier

Voici le calendrier de l’organisation des ECNi :
  • 8 janvier : réunion interministérielle pour discuter de la question des ECNi : bilan des étapes depuis le début du projet d’informatisation, retour d’expérience de tout les acteurs concernés par les ECNi et établissement d’une feuille de route dont le but est de permettre aux étudiants d’assurer correctement les épreuves blanches de mars. Les ministères ont assuré le lancement d’un audit rapide afin de ne pas entraver l’organisation des ECNi. Cet audit sera « focalisé sur les missions des prestataires en charge d’une partie de la logistique informatique » (d’après la lettre ministérielle adressé au président de l’ANEMF suite aux épreuves blanches).
  • 20 janvier : Comité de pilotage ECNi (ces comités sont organisés régulièrement pendant l’année afin de coordonner au mieux l’organisation des ECNi et de pouvoir faire remonter le ressenti des étudiants par l’ANEMF aux instances organisatrices à chaque étape).
  • Janvier/février : pré-tests pendant une demi-journée ou une journée de la plateforme d’examen.
  • 7-11 mars : Deuxième session d’ECNi blanches.
  • 20-22 juin : ECNi officielles.
  • Arrêté ministériel

Vous trouverez également ici l’arrêté ministériel cadrant l’organisation et le déroulement des ECNi officielles, paru au JORF (Journal Officiel de la République Française) du 22 décembre.

Je reste comme toujours à votre disposition pour toute question ou remarque !

Votre VP ANEMF,

 

Fermeture de la salle des ventes

 
slide1

Fermeture pour les fêtes de fin d’année

La salle des Ventes sera fermée du vendredi 18 décembre
jusqu’au lundi 4 janvier 2016 à 14h

Nous vous souhaitons d’agréables fêtes de fin d’année,
Rendez-vous l’année prochaine !

8200 connexions

IMG_20151209_105656

A STRASBOURG, on est 230 connexions.
Et on a peur pour notre avenir ‪#‎PromoCrashTest‬ ‪#‎ECNi2016‬

 

Dans toute la France, c’est 8200 connexions.

8200 étudiants qui ont peur pour leur avenir.

Bilan des ECNi blanches

Note aux étudiants de DFASM3 ayant passé ces épreuves blanches, vous trouverez ici un formulaire de débriefing à remplir pour que l’ANEMF puisse recenser l’ensemble des problèmes ayant pu être rencontrés durant cette session et les faire remonter au CNG et aux ministère afin de pouvoir obtenir un correctif pour les épreuves du mois de mars 2016.

Jour 1 : épreuve des dossiers cliniques progressifs

Le premier jour était dédié à l’épreuve des DCP (dossiers cliniques progressifs).

Pour rappel, cet épreuve consiste en 18 DCP qui comportant chacun une quinzaine de questions type QCM à cinq choix. Chaque DCP vaudra autant de points que les autres et l’ensemble des DCP compteront comme 70% de la note finale de l’ECNi.

Le chargement de l’épreuve a été correctement effectué sur les tablettes. Cependant, une fois que les étudiants ont commencé l’épreuve, les serveurs se sont rapidement retrouvés surchargés, rendant la composition de l’épreuve impossible (déconnexions, trop grande lenteur de la plateforme, etc…). L’épreuve a donc été suspendue et les étudiants devaient rester sur les lieux d’épreuve afin qu’une solution soit trouvée pour permettre la réalisation de l’examen. Néanmoins, un problème de communication a eu lieu au même moment, ce qui a rendu impossible la communication entre les différents responsables de centre d’examen et donc rendant plus difficile la recherche coordonnée d’une solution. Le support technique du CNG (Centre Nationale de Gestion, c’est-à-dire la structure gérant l’organisation des ECNi) a tenté d’augmenter la puissance des serveurs de suite, sans succès. L’épreuve a donc finalement été annulée et le CNG a assuré qu’il travaillerait toute la nuit pour améliorer la puissance afin de rendre possible la réalisation des autres épreuves blanches de la semaine.

Jour 2 : épreuve des questions isolées

Le deuxième jour était donc dédié aux QI (Questions Isolées).

Cette épreuve consiste en 120 QI pouvant être des QCM (Questions à Choix Multiples) ou des QRU (Questions à Réponse Unique). Cette épreuve compte pour 20% de la note finale.

La puissance des serveurs a donc été augmentée durant la nuit et était assez grande pour assurer les 9000 connexions. Cependant, un souci de surcharge de mémoire vive a rapidement été rencontré et a aussi entraîné l’annulation de l’épreuve.

Jour 3 : épreuve de LCA (Lecture Critique d’Article)

Le troisième jour s’est soldé par la dernière épreuve blanche, à savoir la LCA.

Pour expliquer rapidement aussi : deux articles comprenant un article à orientation clinique et un autre à orientation physiopathologique seront à étudierpour cette épreuve. Chaque article vaudra autant de point que l’autre, ils se composeront de 15 questions progressives et compteront comme 10% de la note finale. La LCA se fera de manière informatique à travers un module numérique spécifique.

Cette fois-ci, l’épreuve a pu se dérouler dans sa totalité et n’a pas été annulée. Cependant, deux problèmes : premièrement il y a eu un taux d’absentéisme assez important sur cette épreuve suite à l’annulation des deux premières épreuves blanches (ce taux variait de 10 à 65% entre les différentes facs – à Strasbourg, celui-ci s’élevait à 50%) : ceci implique que cette épreuve n’était pas représentative de la vraie épreuve qui se fera aux ECNi de juin, car le nombre de connexions était très largement inférieur au nombre réel d’étudiants passant les ECNi. Ensuite, bien que l’épreuve ait été maintenue, les étudiants n’ont pas pu composer la LCA dans les meilleures conditions : déconnexions intempestives, surlignage qui se supprimait, tableaux tronqués, etc…

Une deuxième épreuve a été organisée in extremis dans la journée. Celle-ci était une nouvelle épreuve de DCP pour la re-tester après les modifications apportés depuis le début de la semaine. Celle-ci s’est déroulée sans encombre sans souci technique cette fois-ci.

Cependant, le nombre de connexions est estimé à 3500 au lieu des 9000 du début de semaine, ce qui ne rend pas ce résultat satisfaisant en terme de test de la plateforme, qui aurait pu peut être quand même dysfonctionner si le nombre de connexion avait été plus élevé.

La fin de la semaine est théoriquement réservée en cas de soucis techniques rencontrés lors des épreuves du début de celle-ci. Cependant, les épreuves annulées (mis à part l’épreuve de DCP) n’ont pas été rattrapées à cette occasion là.

Quelles sont les conclusions de cette semaine ?

Il y a donc eu quatre épreuves blanches pendant la semaine : deux de DCP, une de QI et une de LCA.

La première épreuve de DCP et l’épreuve de QI ont été annulés, globalement pour des causes de surcharges de la plateforme d’examen.

L’épreuve de LCA n’a pas été annulée mais était victime de plusieurs soucis techniques rendant sa réalisation difficile. De plus, le nombre de connexions à cette épreuve était largement inférieur au nombre de connexions sur les deux premières épreuves.

La deuxième épreuve de DCP s’est bien déroulée, mais avec un nombre de connexions à peine un peu plus élevé que le tiers du nombre d’étudiants en D4.

Et sinon ?

Cette situation est inacceptable pour les étudiants qui passeront le vrai concours des ECNi dans seulement 6 mois et demi. La plateforme aurait du être totalement fonctionnelle malgré le grand nombre de connexions pendant les épreuves (ce nombre étant connu du CNG). De plus, des mesures plus amples d’amélioration de la puissance des serveurs auraient dues être prises par le centre de gestion après l’échec de l’épreuve blanche inter-régionale Rhône-Alpes-Auvergne de novembre, qui s’est mal déroulée pour des causes de puissance des serveurs également.

Ce fiasco incrimine le CNG et les ministères de tutelle et pointe du doigt la nécessité de lever des fonds pour que les ECNi de juin ne se déroulent pas dans les mêmes conditions.

Et maintenant ?

L’ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France) a sorti un communiqué de presse dévoilant l’indignation que ces épreuves blanches a suscité chez les étudiants. Afin de porter au mieux la voix de ceux-ci, un rendez-vous est demandé avec les ministères de tutelle de l’association (à savoir le ministère de la santé, ainsi que celui de l’enseignement supérieur) et le CNG pour demander une levée de fond d’urgence afin de renforcer le support technique du CNG : il est de leur devoir que les ECNi se déroulent dans les meilleures conditions qui soient pour les étudiants ! Ce rendez-vous sera aussi l’occasion de faire remonter les difficultés techniques et d’insister sur le mécontentement général faisant suite à cet échec qui est inadmissible, et de soumettre aux structures organisatrices des demandes spécifiques de la promotion de D4 comme l’accès aux sujets et aux corrigés des épreuves ayant été annulées et des tests faits par les promotions inférieures et non pas seulement que par les D4.

 

Je vous tiendrai au courant dès que possible dans le cas où des informations en rapport avec ce sujet sont communiquées. Je reste en attendant à votre écoute pour vos remarques et vos interrogations à l’adresse vpanemf@aaems.org !

Votre VP ANEMF

Liste définitive des Diplômes d’études Spécialisées (DES)

Chers étudiants,

Dans le cadre de la réforme du troisième cycle, une liste définitive des DES a été établie par les différentes structures participant à la réflexion autour de cette restructuration de l’internat. Cette liste a été fixée le 13 novembre par arrêté et est publiée dans le JORF (Journal Officiel de la République Française) du 4 décembre que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien suivant :

Arrêté du 13 novembre 2015 – Legifrance

La réforme sera effective à partir de l’année universitaire 2017/2018 et plusieurs points resteront en discussion jusqu’au mois de mars 2016. Pendant les discussions, les structures jeunes, c’est-à-dire l’ANEMF (Association Nationale des Étudiants en Médecine de France) et les syndicats d’internes auront sur cette réforme un rôle de contrôle sur les propositions avancées : leurs avis seront consultés et leur approbations obligatoires au bon déroulement des débats construisant la restructuration de l’internat. Celles-ci auront aussi après la mise en place de la réforme un rôle de veille sur l’utilisation des outils pédagogiques proposés dans la réforme ainsi que sur le respect de celle-ci au sein des différents CHU.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez disposer de plus d’informations.

Les élus UFR (elus-ufr@googlegroups.com)
et le Vice-Président en charge de la représentation
nationale de l’AAEMS vpanemf@aaems.org

MERCI

merci

 

Merci d’avoir répondu présents
aux élections aujourd’hui !

Avec 1174 suffrages validés exprimés, la nouvelle équipe d’élus
aura une voix forte au Conseil de Faculté pour vous représenter.

 

        • 1er cycle (toutes filières confondues) : 997 suffrages
        • 2ème cycle : 167 suffrages
        • Internes en médecine générale : 4 suffrages
        • Internes en spécialité : 6 suffrages
 
 

Mur de l’expression libre

 mur expression libre
Parce que notre deuil n’est pas fini.
Parce que nous devons nous exprimer
pour tous les morts et victimes de ces attentats.
Parce que la vie continue mais que nous n’oublions pas.
Parce que nous n’avons pas peur.
Parce que nous pensons à toi, lui, elle, nous, vous, eux
qui n’arrivent pas à parler de vive voix.
Parce qu’un mot, une phrase, un texte, un dessin et/ou une photo y ont leur place. 
 sticker-arabesque0023

 

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, dès à présent vous trouverez à votre disposition

« le mur de l’expression libre »

dans le hall de la faculté de Médecine.

 

Nous comptons sur vous pour laisser de côté les propos racistes, prosélytiques ou d’appel à la haine. Merci de votre respect.

A vos crayons.

 

P.S : Des petits bouts de scotch ainsi que des cartons
sont à votre disposition pour y coller vos mots & photos.