Aides financières possibles

 

 

Gratuité des frais d’inscriptions

Tout d’abord, via le programme Erasmus, tu n’as pas à payer de frais d’inscription à l’université dans le pays d’accueil !

Bourse Erasmus

Tout étudiant partant dans le cadre du programme Erasmus bénéficie de la bourse Erasmus : une allocation d’environ 180 euros par mois (qui varie selon les destinations et le budget de l’université française).

Bourse sur critères sociaux (CROUS)

La bourse du CROUS est maintenue pour les étudiants déjà boursiers et se cumule avec les autres. De plus, le CROUS propose un échelon zéro pour les étudiants partant  étudier à l’étranger et ne bénéficiant pas en temps normal de cette bourse.

D’autres bourses peuvent également être attribuées au cas par cas

Les bourses locales, dont le montant varie selon les régions et années (voir n’existe pas dans certains cas). Leur dossier est à retirer à la fac :

  • La bourse du conseil régional (région)
  • La bourse du conseil général (département)

La bourse de complément Mobilité du Ministère, qui est octroyée à l’étudiant boursier sur critères sociaux (échelon 0 à 6), à celui non boursier sur critères sociaux dont le foyer fiscal de référence n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu, à celui bénéficiaire d’une aide d’urgence. La durée du séjour aidé de l’étudiant à l’étranger ne peut être inférieure à deux mois ni supérieure à neuf mois consécutifs. Son montant calculé selon les critères définis par la commission des bourses des Relations Internationales du 13 mars 2003, ne peut être inférieur au nombre de mensualités de base, soit 400 € x 2 mensualités.