Examen du CSCT

Chers externes,

Suite à l’annulation de la première épreuve sur tablette du CSCT (Module 11A) en DFASM3, les élus ont demandé à la faculté de faire preuve de transparence quant au problème, ainsi que de nous transmettre la date de remplacement de l’épreuve. Nous vous invitons à lire la réponse de la faculté :

Bonjour,

Il s’agit d’un problème « mineur » qui a créé une véritable panique alors que nous étions tous sereins suite à l’évaluation plus que favorable donnée par les experts mandatés par le CNG pour la labellisation de notre site qui a été immédiatement accordée par le ministère. En fait, pour être plus que parfait, il nous avait été conseillé, mais non exigé, de faire que les bornes d’un même site soient de marque et de configuration identiques pour éviter des points de faiblesse pouvant altérer la diffusion du WIFI. Pour éviter cette peu probable difficulté, nous avons immédiatement procédé au remplacement des 3 bornes actuelles du grand amphithéâtre et de la reconfiguration de la distribution du WIFI par l’installation d’une quatrième borne pour assurer encore une meilleure couverture sur tout l’espace d’examen, de manière à donner à nos installations et surtout à nos étudiants la plus grande fiabilité pour le déroulement de nos examens et des ECNi , tests nationaux compris.

Le remplacement des trois premières bornes a été testé et n’a montré aucun dysfonctionnement. Cependant nous avons dû commandé une quatrième borne pour respecter l’homogénéité de nos installations. Sa livraison décalée et son installation différée n’ont pas donné lieu au test de fonctionnement qui devait être fait avant cette épreuve du 30 octobre, alors que notre date butoir était celle des examens de fin novembre. L’incident s’est donc produit ce vendredi et nous en sommes particulièrement navrés. Mais il faut tirer de tout échec des conclusions positives, et notamment celles de revoir à notre niveau les procédures de coordination entre les multiples intervenants (électriciens, responsable réseau, responsable WIFI, responsable technique SIDES), entre les services opérateurs de la Faculté et ceux de contrôle du bon fonctionnement de l’Université. Cela sera mis au clair dès ce lundi suite au message que j’ai déjà envoyé à tous les intervenants.

J’attends de connaître ce lundi les conclusions des tests que nous avons immédiatement faits vendredi après midi pour convoquer au plus vite la promotion pour faire composer cet examen qui entre dans la validation du module 11A.

Nous présenterons comme il se doit toutes nos excuses à l’ensemble des étudiants pour cet incident qui, néanmoins, a montré une faille dans notre check-list de contrôle qui ne s’était jamais produite jusqu’à présent  comme l’ont montré la centaine d’examens organisés l’an dernier sans annulation. Nous en tirerons bien entendu les conclusions utiles et y apporterons systématiquement les mesures correctives nécessaires puisque les tests de décembre sont aussi faits pour vérifier en grandeur nature le bon fonctionnement simultané des 36 centres d’épreuves. A cela toutes nos équipes facultaires et universitaires s’y emploient pour apporter aux étudiants le maximum de garanties sachant que nul ne peut éviter tous les impondérables.

N’hésiter pas à diffuser cette réponse officielle aux étudiants auxquels nous communiquerons dès que possible la nouvelle date.

Avec toutes nos sincères excuses pour ces désagréments involontaires.